Le projet 

Portraits de Kénogami

initiative dans le cadre du stage terminal du baccalautéat en travail social de l'UQAC

Contexte du projet.png

Le contexte du projet

« Portraits de Kénogami » est un projet réalisé bénévolement par Julie Durand, finissante au baccalauréat en travail social de l'Université du Québec à Chicoutimi, dans le cadre de son stage final. 

Durant les trois années, le programme vise à former des professionnels avec des habiletés et des compétences d’analyse et d’intervention auprès des individus, des familles, des groupes et des communautés afin que ceux-ci puissent trouver des solutions à leurs difficultés ou améliorer leur mieux-être biopsychosocial, interagir efficacement avec leur environnement et être partie prenante de la vie sociale. Les stages, d’une durée d’un an, permettent l’intégration de la théorie avec la pratique ainsi que la consolidation des compétences (UQAC, 2022.). 

Pour l'année 2021-2022, Julie a été accueille en stage avec une majeure en intervention collective par le Centre l'Escale de Jonquière. L'organisme étant implanté dans la communauté de Kénogami par l'implantation de son épicerie communautaire la Halte-Ternative, a constitué le point de départ de la réflexion de l'étudiante. 

Intervention auprès des communautés

Dans le domaine du travail social, on peut transformer non seulement les personnes mais aussi les collectivités. Comme communauté géographique, le quartier de Kénogami possède un potentiel de transformation sociale intéressant et diversifié. Avant d'arriver à la réalisation du présent site web, l'étudiante est passée par plusieurs étapes. 

Tout d'abord, par la recherche, la documentation et en allant à la rencontre des personnes et organisations implantées dans le quartier de Kénogami, une analyse des besoins a été réalisée dans le but de fair ressortir de potentielles pistes d'interventions. Par la suite, ces pistes sont devenues des objectifs qui ont formé un plan d'intervention collective à réaliser dans le cadre du stage. L'ensemble des actions réalisées dans le cadre du projet « Portraits de Kénogami » sont des moyens pour répondre aux objectifs d'intervention suivants: 

1) Développer la connaissance de la population de Kénogami aux réalités du quartier ainsi qu'aux services disponibles dans le quartier;

2) Stimuler le sentiment d'appartenance des citoyens.ennes de Kénogami envers le quartier;

3) Favoriser la participation citoyenne.

De ce fait, l'ensemble des sections et actions du site web constitue une façon de travailler ces objectifs: informations et documentation, contributions de citoyens.ennes et réalisation d'entrevues inspirantes. 

Le projet « Portraits de Kénogami » a été monté selon une approche d'intervention dite sociocommunautaire. Ainsi les actions posées permettent de renforcer les liens sociaux et les solidarités de proximité, de redonner aux personnes du contrôle sur leur environnement immédiat, de renforcer les compétences personnelles, les services de proximité et les réseaux d’appartenance. L’intervention communautaire y soutient le développement de services et d’activités d’entraide, l’appropriation du pouvoir d’agir — empowerment — individuel et collectif, ainsi que la prise de parole citoyenne (Bourque, 2012.)

Crédit photo : CVK
Vue aménagement 2021 Place Kénogami.jpg
Crédit photo : Radio-Canada

Responsable du projet

Je suis Julie Durand, finissante au baccalauréat en travail social de l'UQAC et fière kénogamienne!

 

Depuis le début du bacc, je savais que je souhaitais me spécialiser en intervention auprès des communautés. Je savais également que je voulais m'impliquer dans mon quartier dans lequel je vis depuis mon enfance et qui possède un potentiel incroyable de développement et de transformation sociale malgré ses caractéristiques de dévitalisation.

 

Portraits de Kénogami est une action parmi tant d'autres. Je nous invite, comme kénogamiens.ennes, à additionner les idées et les initiatives pour investir notre communauté de Kénogami! Je sais pertinemment que la fierté que je ressens d'être kénogamienne, je ne suis pas la seule à la ressentir. 

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont contribué au projet Portraits de Kénogami et qui continuerons de le faire: citoyens.ennes, entreprises, organisations, organismes, etc. 

 

Aussi, une mention toute spéciale aux professionnelles qui m'ont accompagné pendant mon année de stage: Catherine Flynn (UQAC), Miriam Alonso (Cégep de Jonquière) et Karine Tremblay (Centre L'Escale). Des femmes exceptionnelles qui, chacune à leur façon, ont contribué à mettre une couleur sur ma palette de future travailleuse sociale.